DERNIER POST LE ................................. 20 mai 2020

20 mai 2020 :

Notions sur les bases philosophiques du yoga :

le KARMA YOGA - MR

KARMA YOGA notions MR 200520.pdf
Document Adobe Acrobat 380.9 KB

16 mai 2020 :

Trois Maîtres reconnus dans la philosophie du yoga :

KRISHNAMURTI - VIVEKANANDA - AUROBINDO

Krishnamurti - Vivekânanda - Aurobindo.p
Document Adobe Acrobat 234.6 KB

11 mai 2020 :

Texte sur la Gheranda Samhita , article écrit  et partagé

par Pierre MIANI (Aucamville).

La Gheranda Samhita.pdf
Document Adobe Acrobat 37.9 KB

03 mai 2020 :

Texte sur la Hatha Yoga Pradipika , article écrit  et partagé

par Pierre MIANI (Aucamville).

La hatha yoga pradipika..pdf
Document Adobe Acrobat 32.4 KB

20 avril 2020 :

Conférence en 2018 par Martine ROUBINET

PAROLE TRADITION.pdf
Document Adobe Acrobat 4.7 MB

10 avril 2020 :

Principaux "Mantra" chantés avant ou après une pratique

Gayatri Mantra et autres.pdf
Document Adobe Acrobat 226.3 KB

 07 avril 2020 :Posture ou imposture

posture ou imposture.pdf
Document Adobe Acrobat 2.1 MB

02 avril 2020 :

ASANA - Suspension et silence

La posture est un vecteur de silence et de méditation

Asana Suspension Silence.pdf
Document Adobe Acrobat 4.3 MB

Les origines du Yoga

Origines du yoga.pdf
Document Adobe Acrobat 539.9 KB

Effets physiologiques de la méditation sur le Cerveau

effets physiologiques de la méditation s
Document Adobe Acrobat 5.1 MB

ACTU ET ARTICLES

Coronavirus. Vivre confiné peut nous révéler à nous-mêmes

 

Spécialiste des violences du quotidien, le philosophe et écrivain Fabrice Midal pense qu’un retour à l’essentiel, à notre humanité, nous permettra de traverser l’épreuve du Covid-19.

 

 

Parce que la situation est inédite…

 

On ne s’autorise plus à éprouver simplement ce que l’on vit et cela crée une immense panique. On est dans une surréaction. Or, entrer en rapport avec ce que l’on ressent, s’autoriser à prendre un moment pour avouer « Je n’en peux plus, j’ai peur, je suis énervé » est extrêmement libérateur.

 

Le malentendu ne vient-il pas de l’injonction contemporaine à toujours se contrôler ?

 

Cette injonction, nous nous l’infligeons à nous-mêmes, c’est terrible ! J’ai des confrères qui m’ont appelé pour me demander comment être zen avec le Covid-19 ! Plus on souhaite être zen, moins on s’autorise à ressentir ce que l’on vit. Plus je dois être dans une sorte de contrôle, d’hyperperformance et plus je suis coupé de mes propres ressources.

 

Vous avez un exemple ?

 

Si votre enfant est effrayé et prétend qu’un monstre est caché sous le lit, vous ne lui répondez pas : « C’est idiot, il n’y a aucun monstre, débrouille-toi. » Vous le câlinez, vous le rassurez. Eh bien, nous devrions nous conduire ainsi. Est-ce que je peux accepter, avec tendresse envers moi-même, d’être triste, en colère, d’avoir du chagrin ? Nous sommes des êtres humains sensibles, reliés aux autres. Cette humanité en nous va donner naissance à des graines d’apaisement et de guérison.

 

Après presque une semaine de confinement, l’angoisse commence à monter…

 

Il y a, d’abord, un truc tout bête : dès qu’on nous interdit de sortir, on n’a qu’une envie, sortir. Cette limite étrange et imposée nous déconcerte. Et, deuxièmement, nous n’avons pas été éduqués à l’idée d’habiter la solitude. Au début, c’est le silence, il n’y a rien. Et après, on se rend compte qu’il s’y déroule beaucoup de choses.

 

Pour ceux qui sont seuls, ce silence est parfois lourd ?

 

On nous a appris que toute forme d’arrêt, de repos est, au fond, une forme de paresse et, même, de mort symbolique. La vie, ce n’est pas être constamment en mouvement ! Et faire des selfies. Ma grand-mère regardait son feu de cheminée la soirée entière ou contemplait les étoiles sur un banc de son jardin. Ce n’était pas un truc bizarre à l’époque !

 

Selon vous, cette retraite forcée est le contraire d’une « prison » ?

 

La clé, je l’ai découverte en lisant les poètes : la solitude est une occasion de renouer un rapport plus profond avec le monde. De s’ouvrir à lui. Et la méditation nous aide à nous recentrer sur l’essentiel. C’est le socle de toute humanité.

 

Comment gérer en toute sérénité le confinement avec conjoint et enfants ?

 

C’est très difficile. Je crains, d’ailleurs, qu’il ne provoque beaucoup de violences intrafamiliales. Il faut accepter de laisser tomber ses idées sur le rythme de l’ancien quotidien pour en construire un autre. On a besoin de rites et de règles nouvelles. Je cite volontiers Rousseau : « L’obéissance à la loi qu’on s’est prescrite est liberté. » Il faut apprivoiser l’espace, inventer une forme d’intimité, partager des moments avec des enfants qui sont de jeunes adultes. Avec un mari ou une femme qu’on ne voyait qu’au dîner.

 

Être forcé d’obéir aux ordres du gouvernement irrite également quelques-uns…

 

Qu’on soit rebelle ou pas, il s’agit, pour des questions évidentes de sécurité, de se plier à ces ordres qui mettent à mal nos équilibres de vie en ayant la patience d’écouter ce qu’il nous arrive. Si vous vous lancez dans cette expérience-là, vous discernerez des manières de donner sens. Il faut se foutre la paix, comme j’aime à le dire. Ne pas se juger.

 

Est-ce la fin d’une certaine légèreté ?

 

On va certes perdre notre insouciance, l’effondrement économique sera catastrophique. Les gens, qui courent contre eux-mêmes depuis si longtemps, ne seront plus jamais pareils.

 

Mais je crois que c’est important de rester dans cette incertitude. Cette crise doit mener à plus d’essentiel. Ce qu’il nous est demandé, c’est de revenir à quelque chose de notre humanité profonde. C’est l’espérance que nous pouvons avoir.

 

                                                                       FABRICE MIDAL

information coronavirus : 13 MARS 2020

 

Selon les directives prises à ce jour (vendredi 13 mars 11hoo)

 

les cours de BRUGUIERES - GARGAS - VILLEMATIER - AUCAMVILLE  sont  suspendus  jusqu'à nouvel ordre.

 

les informations à venir selon l'évolution de la situation vous parviendront par mail ou sur site.

 

Les week end de formation en école

FFHY SOA sont accessibles aux "auditeurs libres"

voir le site :

http://www.yoga-sudouest.org

Flashcode de l'antenne régionale FFHY SOA

LA FORMATION "PROFESSEUR DE YOGA"
Peut être suivie au sein de l'antenne régionale de la Fédération Française de Hatha Yoga - FFHY SOA.
Cette école Sud Ouest Aquitaine est basée à "Temple sur Lot", elle est sous la direction de Martine Roubinet (Professeur sur Toulouse).
le programme d'étude ainsi que les modalités vous seront envoyés sur simple demande.
Vous pouvez également retrouver les informations sur le site de la Fédération : http://www.ff-hatha-yoga.com/federation/

 

POUR VOTRE PRATIQUE PERSONNELLE

retrouver des modèles de séances "ASANA"

sous forme de "Fiches"

dans l'onglet :

 

Pour les adhérents

 attention un login doit vous être attribué,

veuillez en faire la demande par la zone

"nous contacter"